Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le lieu jaune

Publié le par yannick17

Le lieu jaune (pollachius pollachius) de la famille des gadidés est une espèce qui est installée des côtes Espagnole à la mer du nord.Il vit à des profondeurs qui varient de 0 à 200m selon la saison et la taille des individus.
C'est une espèce pélagique dont la reproduction a lieu de février à mai.
Il vit essentiellement sur des accords de roche et sur les épaves profondes.
L'été, on peut trouver les petits sujets sur les champs de laminaires dans de faibles profondeurs mais ils dépassent rarement le kg.

Sa nourriture est variée et est composée de molusques , céphalopodes et poissons.
Pouvant atteindre 1.30m pour un poids de 20kg ,c'est une espèce prisée par les pêcheurs sportifs  pour sa combativité ainsi que pour sa chair  de qualité que les gastronomes apprécient .
Facilement reconnaissable avec une ligne latérale bien marquée , il a une couleur  argentée sur le ventre et   brun-vert sur le dos.
  

 

On le pêche surtout l'hiver et on peut piquer des sujets passant  les 10kg.
Les poissons sont souvent positionnés à proximité du fond mais attaquent les leurres à 10 ou 20m au dessus avant que la "proie" ne s'échappe.
Les techniques de pêche sont diverses et variées pour leurrer ce poisson.
Il réagit aussi bien à une cuillère qu'à un leurre souple ou  un vif.
Auparavant les pêcheurs le pêchait avec une cuillère et un train de plume à l'aide d'une canne à dandine lourde et puissante.
Depuis quelques années les techniques nouvelles sont appliquées avec succès et de nombreux poissons sont pris au jigg ou au leurre souple avec du matériel assez léger.

 


Des cannes de 2m à 2.40m sont utilisées pour une puissance de 20-80gr au leurre souple (ice blue hearty-rise)et des cannes de 1.8m à 2m   pour une puissance de 50-150gr pour le jigg h1 ou h2 hearty-rise) et bien d'autres comme celles distribuées par Ultimate fishing ou Clée.
Les couleurs vives sont souvent privilégiées tel que le rouge le orange ou la couleur chartreuse mais bien sur c'est en fonction de la couleur de l'eau et de l'humeur du poisson.
Des leurres de 15cm tel que les shad GT ou les swimmer shad de chez Delalande offrent ces couleurs.
Les animations sont  variées et souvent  les attaquent se produisent lors d'une pose de 1à 2 seconde entre deux remontés franche.La touche a souvent lieu largement décollé du fond et une fois piqué le poisson essaye de regagner son "trou" de toute ses forces et les plus gros font des rushs exceptionnels qui leur permettent de se libérer.

Le lieu se déplaçe par banc important et il n'est pas rare que deux pêcheurs piquent simultanément  des poissons de même taille.
La finesse des montages ne s'impose pas vraiment et une tresse de 20% associé à un fluorocarbone de 50% est utile pour arrêter les plus gros.
La taille des têtes plombées varie selon la profondeur , le courant et surtout le vent. En une même journée et sur le même poste on peut aussi bien pêcher avec une TP de 60gr comme une 130gr quand les conditions sont changeantes.
Les coefficients de marée ont une certaine influence même s'il n'y a pas vraiment de règles bien établies.Des coeff de 60 à 90 sont de bonnes conditions surtout dans la pugnance(coeff montant).
Certain vous diront que le poisson est plus actif pendant l'étale et d'autres par morte-eaux mais le mieux.c'est d'aller à la pêche et de se faire ses propres remarques et surtout de se faire plaisir car , après tout c'est quand même le plus imporant.


 

 

 

 

Commenter cet article